31 janvier 2013 dans Actualités par .

Rude lendemain de la FED

La croissance économique des Etats-Unis se retrouve au centre de l’attention des investisseurs : à l’issue d’une réunion de deux jours, la banque centrale des Etats-Unis a qualifié cette croissance économique de la première puissance mondiale de stagnante. Les dispositions jusqu’ici prises en vue de promouvoir la reprise demeurent ainsi d’actualité.

Bien que ce constat de « pause » de l’expansion économique américaine ait de nouveau fait fondre le dollar, que l’euro a ce jeudi fait baisser à 1.36 dollars, la Réserve fédérale ne s’en alarme pas. Elle a, en effet, expliqué que des facteurs à la fois météorologique et passager se trouvent à l’origine de cette stagnation. Par ailleurs, les chiffres semblent être plus optimistes qu’en décembre 2012 :
Le FOMC suppute un recul du taux de chômage de 0.1% à raison de 7.7%, ce vendredi. Le taux demeurant néanmoins élevé, les achats exceptionnels auront lieu jusqu’à ce que le marché du travail retrouve son allant, c’est-à-dire jusqu’à ce que le taux de chômage baisse au-dessous de 6.5%

Malgré ce ton optimiste de la Banque centrale des Etats-Unis, la barque du billet vert a de nouveau pris de l’eau, lui qui se trouvait déjà en mauvaise posture par rapport à l’euro.

L’annonce de la baisse du PIB des Etats-Unis a aussi grandement contribué à faire ployer le dollar contre le yen japonais ainsi que la livre sterling.

La publication du taux de chômage en outre-Atlantique, attendu pour ce vendredi, contribuera peut-être à redonner de la vigueur à un dollar très affaibli.

Tutoriel forex

Commentaires sont fermés.

Forex Débutant La Référence en matière de formation et trading Forex.