26 novembre 2012 dans Actualités par .

Le taux d’emprunt de la France reste stable

Malgré un léger recul observé vendredi dernier, le taux d’emprunt dans l’Hexagone est resté stable. L’agence Standard & Poors estime que la France a des chances de voir ses coûts de prêt diminuer.

Drapeau français

Baisse du taux d’emprunt

Les fluctuations des taux d’emprunt vendredi dernier sur le marché obligataire ont été favorables aux investisseurs. La valeur de référence du coût de prêt est passée à 2,160 % en fin de semaine alors que celle-ci se situait encore à 2,180 % lors de la séance d’avant. L’écart entre le taux appliqué sur le marché français et celui pratiqué en Allemagne a diminué de 72 points contre 75 points la veille.

SP pourrait passer à « Stable »

Les évolutions du coût de l’emprunt dans l’Hexagone n’ont pas laissé indifférente l’agence Standard & Poors alors que Moody’s a dégradé la note « AAA » du pays. SP a tenu compte des réformes structurelles entreprises par le gouvernement français et lui a attribué en conséquence la note « Double A+ » en fin de semaine. Le cabinet de notation confirme également ses perspectives négatives. L’Américaine pourrait même relever sa note de crédit à « Stable » si le pays se lance dans une politique de restructuration ambitieuse.

Des perspectives de baisse limitées

Malgré les recommandations des agences de notation, les spécialistes du marché rappellent que l’évolution du taux d’emprunt en France dépend des risques que les investisseurs français veulent bien prendre. Si ces derniers s’intéressent à des pays en difficulté comme l’Italie et l’Espagne, cela aura des impacts négatifs pour la France, réduisant ainsi les perspectives de baisse du coût des prêts. Or, l’avancement des négociations entre la Grèce et ces pays créanciers semble relancer l’appétit des détenteurs de capitaux.

Tutoriel forex

Commentaires sont fermés.

Forex Débutant La Référence en matière de formation et trading Forex.